Le coeur lié.

page manuscrite

 


Le cœur lié.


La feuille est blanche et les mots roux…
Le regard fuyant dans le vide
où vont les choses, peu ou prou,
comme sous les yeux, d’autres rides,

d’autres chimères, d’autres seuils
dont palpitait le cœur parfois
mais, un à un, viennent les deuils
et, doucement, s’éteint la foi.

J’aime, au ciel, les bleus rosés d’or,
le lent dessin d’ailes d’oiseaux,
toutes ces choses dont s’endort
le reflet, mouvant, sur les eaux

d’un petit ruisseau familier
où l’on n’entrevoit plus personne
lorsque l’on a le cœur lié
à ces choses qu’on… abandonne.


 

vous écoutez: Marisapalos de Gaspar SANZ


Poésie Mon Amour