Demain ... la Poésie

quelques textes de mes prochains recueils

 

Et sous le ciel impur

Mais le monde, oh le monde assieds-toi que je rêve,
pose là ton histoire et son mal entendu,
évoque-moi le lieu de la possible trêve
entre ces hommes-ci qui ont tout confondu ;

Oh le monde regarde l’endroit de leurs plaies,
ils n’en savent l’injure, ni la destruction
autant qu’à fabuler, ils ne voient plus ce laid
qu’au miroir de la vie dessinent leurs passions ;

Oh le monde veux-tu dépoussiérer l’histoire
et sous le ciel impur de toute réflexion,
laisser aller le doux des accords de guitare
lorsque l’homme, à ses doigts, fait l’ingénue flexion ;

Oh le monde veux-tu que quelque chose change,
qu’à ces rivages d’or de ces prairies salées
les plus belles clartés ne nous soient plus étranges
et qu’ainsi l’homme, enfin, laisse l’amour aller ?

 

 

 

Aux galbes de l'instinct

 

 


Et la vie chante en moi aux rêves de tes gestes
des tourbillons sans fin aux musiques célestes …
envolés, envolés à l’aube de l’amour
sur des nuages-feux nos corps en demi-jour

… je balbutie l’ivresse et ma lèvre à ton sein
étoile des frissons aux galbes de l’instinct …
ma main glisse à tes doigts et tes yeux enivrés
sur mon corps vont l’amour où ma peau enfiévrée

à ta peau s’étourdit de chaleur amoureuse
et ton ventre à l’envie de caresses s’étoile …
je rêve l’infinie, l’immense et délicieuse
étroite retenue qui partout nous dévoile …

nous ignorons le monde … et nos bouches s’appellent…
à ta rivière exquise se noie l’arc en ciel
dont l’ivresse éblouie de nos sens essaimés
éclate sous l’orage et dans l’éclair … s’aimer.


 

 

 

        Poésie Mon Amour                                                                     page 2

 

 

Les textes présents sur ce site restent la propriété exclusive de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être copiés, même partiellement, ni faire l'objet de transaction à but mercantile, selon les lois de propriétés d'auteur en vigueur (articles L. 335.2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.)

© Copyright 2002 ~ 2005 Tous droits réservés par Alain Girard