Endormi des soleils trop souvent tendancieux
lorsque la vie s’exhibe en de vaines partances,
que soit le ciel obscur ou que brillent les cieux
les routes de la vie ne sont que des distances.










des vers en vrac




vous écoutez Adagio de la Sonate au Clair de lune
Op 27 n°2 de
Ludwig van Beethoven

                       

  Poésie Mon Amour