Ma gueule.

 




Si je porte en mon cœur la révolte et l’orage
Depuis, depuis le feu, depuis toutes vos rages,
Depuis la nuit des temps à éteindre le monde,
Depuis l’arbre explosé aux reflets de vos ondes,
Si je ne vois, partout, que pousser des linceuls
Dois-je fermer ma gueule ?

Et l’on aime la vie, et l’on aime l’amour
Et le poète écrit qu’il est un troubadour
Mais de l’autre côté des murs, au matin blême
Quelques coups de fusils éclatent… Moi, je t’aime
Homme qui s’écroula, ignoré et tout seul…
Dois-je fermer ma gueule

Lorsque vous cadencez des rythmes pour l’été
A tortiller du cul en toute liberté,
A fourvoyer la vie en tous vos inutiles
Pendant que je me dis : Où est-Elle, Où est-Il,
Cet Être qui chanta au nom de ses aïeuls ?
Dois-je fermer ma gueule

Maintenant, maintenant que vous cherchez partout
Et par tous les moyens des bonheurs à deux sous,
Dénichant et la mode et vos chansons d’amour
Par de l’argent blanchit dans les plus hautes cours,
Et qu’il est de bon ton de jouer les bégueules,
Dois-je fermer ma gueule ?

D’autant, d’autant surtout, qu’elle est belle la vie
Dans vos télés de merde où tout vous fait envie…
Bouffer, bouffer, chanter, vous voir dans vos idoles
Sur de fausses musiques, de fausses paroles,
Et je t’offre ma rose et reçois mon glaïeul !
Dois-je fermer ma gueule

Quand là-bas – pauvres cons – on assassine, on viole
Et vous dites : Voyons… Il est temps qu’on rigole !
A quoi sert d’écouter les mots de ces poètes
Qui écrivaient hier, ce qu’aujourd’hui, vous êtes !
Poètes pour la vie, Poètes qui dégueulent
Dois-je fermer ma gueule ?

Dussé-je n’être plus que l’ombre d’un poème,
Le secret des vains mots, dussé-je n’être même
Que la merde d’un chien sur le trottoir du monde
Je ne serai jamais le soumis épagneule…
Je ne me tairai pas
et tout droit, de ce pas,
J’ouvrirai grand… ma gueule !


 

Publié dans la revue Fracas d'Auteurs

Le journal de la Poésie et de l'Art

chez

Entre-Nous

vous écoutez: El Abejorro de Emilio PUJOL

 

Poésie Mon Amour

 

Les textes présents sur ce site restent la propriété exclusive de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être copiés, même partiellement, ni faire l'objet de transaction à but mercantile, selon les lois de propriétés d'auteur en vigueur (articles L. 335.2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.)

© Copyright 2002 ~ 2005 Tous droits réservés par Alain Girard