Je me souviens de Vous !

 

 

 

 

Je me souviens de Vous, de vos rires d’enfants,
De vos jeux étourdis comme de grands voyages !
Vous étiez, à mes yeux, la biche auprès du faon,
Je ne me souci/ais*, en ces jours, de mon âge !

Il a passé le temps, le temps de la poupée,
Celui de l’homme, en moi, admirant vos regards !
C’est fou comme, ici-bas, toute chose s’égare !
C’est fou comme, en cela, on se sent inculpé !

Qu’irai-je regretter que Vous fussiez Heureux
Maintenant que la vie Vous compte et Vous ressent
Lorsqu’à peine il fait beau pour un chagrin fiévreux
Et qu’en ces choses-là Vous me laissiez… absent ?

Je n’ai jamais été le père et malgré tout
Je fus là chaque fois que Vous trembliez d’un jour !
Les routes, les chemins sont, au cœur, n’importe où
Et le Papa d’hier, aujourd’hui crie l’amour !

Cet amour imprévu - de vos naissances - né,
Ce cœur à battre aussi maintenant qu’il fait froid
Dans mon petit lieu dit : « Papa-abandonné,
Nous t’aimons mais tu sais : Chacun a son endroit ! »

Je prie le ciel en feu et le Dieu de ma vie
Qu’à jamais sur vos jours Il déverse pour moi
Cet amour éternel et débordant d’envies,
Ce petit geste écrit de mes plus grands émois !

Je me souviens de Vous, de vos rires d’enfants,
De vos jeux étourdis comme de grands voyages !
Vous étiez, à mes yeux, la biche auprès du faon,
Je ne me souci/ais*, en ces jours, de mon âge !






Le 10 02 2010



* j’indique ici par : "/" la bonne prononciation du mot dans le vers


 

Les textes présents sur ce site restent la propriété exclusive de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être copiés, même partiellement, ni faire l'objet de transaction à but mercantile, selon les lois de propriétés d'auteur en vigueur (articles L. 335.2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.)

© Copyright 2002 ~ 2010 Tous droits réservés par Alain Girard

 


 


 

 
 

Poésie mon amour                  Poésie Mon Amour 2