Vous qui lisez ces mots…




 






Le temps a dégueulé ma propre indigestion
Sur l’entrevue des jours qui n’ont plus d’émotion
A part ce siècle mort de sa béatitude,
Ces jours à regarder vos piètres habitudes !

Il pleut comme imbécile est l’Homme d’Aujourd’hui
Sur le cœur, sur les yeux, sur l’amour éconduit !
Je ne peux, désormais, Vous regarder en face
En ce geste où vos vies ont éteint nos préfaces !

Vous savez la douleur ! La vôtre est comme mienne
Étendue tel un linge au vent de nos persiennes
Et le glas des « on-dit », le couperet qui tombe
Au jugement qu’on a outre sa propre tombe !

Vous savez chaque chose et m’en voilà bien gueux
Tel un tissu, à Vous, par endroits trop rugueux
Comme ces mots de rien que je jette à tout vent
Chaque jour, chaque jour… Peut-être trop souvent ?

Tel émoi, tel « et Vous ? » Telle est l’abnégation
Qui s’étoile, ici bas, sans la moindre intention
De tendre – s’il se peut - une main vers personne
Et l’amour, sur nos vies, entend le glas qui sonne !

Vous effleurez d’un rien le passant, sa compagne
Eussent-ils la mort en l’esprit, ou bien le bagne
A portée de l’histoire où vous cherchez ailleurs
Celle qui les conduit et qui vous fait frayeur !

Le soleil incertain, la lune dépréciée
Sur l’ombre de vos jours, à jamais, négociée
N’ont plus le moindre écho, plus la moindre semence
Et vos défaits semblants taisent les cœurs immenses !

Alors je ne dis plus… Je songe et m’interpelle :
 « Est-il un Être humain, là, dans cette poubelle,
Est-il un monde ailleurs où Vous auriez un cri,
Vous qui lisez ces mots que – malgré moi – j’écris ? »





 

vous écoutez: Tema de Maria de Astor PIAZZOLA





 

Les textes présents sur ce site restent la propriété exclusive de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être copiés, même partiellement, ni faire l'objet de transaction à but mercantile, selon les lois de propriétés d'auteur en vigueur (articles L. 335.2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.)

© Copyright 2002 ~ 2007 Tous droits réservés par Alain Girard

 

 


 

 
                                  Poésie mon amour                    Poésie Mon Amour 2