Si je porte à mon cou


 

A Sarah


 

 

Si je porte à mon cou
Ce coquillage-là
C’est que vers l’au-delà
Mon âm
e est à genoux !

Je prie le soir tout bas
Le Dieu de mon chez Nous
Puisque tu es partout
Ma si belle Sarah !

J’aime son bel éclat
Quand ma peau sent partout
La force - n’importe où -
De son parfum lilas !

Si je porte à mon cou
Ce joli coquillage
Comme un dernier voyage
C’est qu’il parle de Nous !

Il m’habille d’amour
Et je suis comme un fou,
Un homme à moitié loup
Qui songe à Toi toujours !

Il est au bord de tout
Le temps qui emprisonne
Et même sans personne
Il est là à mon cou,

Ce coquillage là
Que tu m’offris… j’avoue
Sans lui je suis sans « où »
Comme sans au-delà !

Si je porte à mon cou
Ce coquillage-là
C’est que vers l’au-delà
Mon âme est à genoux !




Le 6 02 2010

 

Les textes présents sur ce site restent la propriété exclusive de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être copiés, même partiellement, ni faire l'objet de transaction à but mercantile, selon les lois de propriétés d'auteur en vigueur (articles L. 335.2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.)

© Copyright 2002 ~ 2010 Tous droits réservés par Alain Girard

 

 


 

Poésie mon amour                Poésie Mon Amour 2