Un môme de seize ans

 


D'une façon, l'autre de faire taire un Môme de seize ans:
les balles dum dum
mais aussi:


 

Derrière les barreaux un môme de seize ans,
La clope entre deux doigts comme à deux doigts la vie,
Attend - en préventive - auprès  d’autres truands,
Le jour de son procès, puisqu’il a eu envie,

A un de ces moments dont l’histoire est écrite,
D’une belle bagniole exhibée dans la rue.
Il n’est pas allez loin. La flicaille va vite
A mettre le grappin sur un môme en décru !

Il est là, il attend, tourne en rond dans sa cage,
Mais les jours sont trop longs, les nuits trop inquiétantes !
Un môme de seize ans dont on ne sait plus l’âge
Et qui subit le sors de toute cette attente !

Aucune information, la solitude immense,
Les interrogations, en lui même, glacées,
Et le jour et la nuit et tout qui recommence
Et ça devient si lourd, si long, c’en est assez !

La porte s’ouvre et là, bien que la nuit soit sombre,
Accroché à un drap pendouille un corps inerte…
Détenus et matons ôtent de là cette ombre…
Un voleur de seize ans, est-ce une grosse perte ?




11. 02. 2008

Copyright. Tous droits réservés.



 

Les textes présents sur ce site restent la propriété exclusive de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être copiés, même partiellement, ni faire l'objet de transaction à but mercantile, selon les lois de propriétés d'auteur en vigueur (articles L. 335.2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.)

© Copyright 2002 ~ 2010 Tous droits réservés par Alain Girard

 


 


 

 

Poésie mon amour              Poésie Mon Amour 2